Ma page google +++


Jeudi 13 Décembre 2018

Fêtes à Souhaiter
La Pensée du Jour


Nb de visiteurs

Total:
2917002

Aujourd'hui: 591
Connects: 8

Communiquer avec son Ame
Confidences d'Angélique
VOYANCE EN LIGNE GRATUITE
Voyance par Paypal-voyance privée

Les outils de communication


Communiquer avec son AmeJe vous fais par de ce document pour apprendre à la communication avec votre Ame. Ce document riche d'information pour entrer en contact avec son Ame. Bonjour à tous, aujourd’hui j’aimerais vous donner des astuces pour communiquer avec votre âme.

L’âme vit dans un monde où les symboles sont vivants, ces symboles peuvent être associés à la Nature primitive ou à la culture. Les Coquillages, les Runes, les Osselets, la géomantique (nombres) ou les cartes illustrées de symboles particuliers (tarots) sont autant de moyens de communiquer avec votre âme, qui aimera les utiliser et saura instinctivement comment les lire puisqu’elle aime jouer et communiquer.
 
Les tarots ne sont pas sacrés, comme des outils de cuisine, ils sont conçus pour un type de travail particulier.
Un tarot ou un oracle est un outil de connexion entre des dimensions énergétiques et des mondes symboliques. Il existe autant de tarot que de style de connaissances, ce qui signifie que l'on peut trouver des tarots ou des oracles  sur des sujets très variés.
   
Le tarot originel (tarot de Marseille) est issu des papyrus égyptiens conservés par Moise. Moise était un grand prêtre égyptien qui a découvert à travers les initiations qu'il était génétiquement lié à la tribu d'Israël. Lorsque les Hébreux sont partis d’Egypte, il est devenu leur leader et a conservé avec lui des fiches mnémotechniques des connaissances ésotériques égyptiennes, qui sont devenues les cartes du tarot au 13éme siècle, ce sont les Tsiganes qui en étaient les dépositaires.
Les tziganes sont la 12ème tribu d'Israël, ce sont eux qui ont conservés  la tradition ésotérique énergétique et l'ont combinée aux traditions hindouistes et chamaniques grâce à leur périple à travers le continent eurasiatique qui les amène à se mêler à toutes les cultures et à capter l'essentiel de l’énergie subtile de chaque peuple (ce qui leur donne une réputation de "voleurs d'énergie" ou de vampires, alors qu’ils sont simplement éduqués à l’énergie et réceptifs)
Le tarot signifie « rota » en faisant tourner les lettres, pour montrer le mouvement, comme dans la svatika originelle tibétaine ou navajo (rotarotarota.) La roue symbolise les chakras, les « roues » énergétiques du corps vital de la culture hindouiste mais également mentionnées dans la Bible à diverses reprises sous le terme de « feux du Ciel » ou « roues de feu ». Au départ,  le tarot est une manière de fixer des connaissances vivantes et énergétiques. De nos jours il existe de nombreux tarots ou d’oracles, presque chaque tarologue se doit d’en faire un pour démontrer ses capacités et ses connaissances, c’est l’équivalent d’une thèse de « doctorat ».
 
Un tarot est  souvent la compilation d’une tradition culturelle or il existe des tarots de toutes les cultures : celtique (énergie des cultures nordiques), druidique (arbres), Wicca (magie blanche avec les éléments), Orixas (Afrique de l’Ouest), Mayas (Amérique centrale), Hopis (Culture Toltèque et Atlante), Navajo (Arizona et plaine centrale USA), Algonquin (Canada et Région Nord Amérique), Aborigène, etc….
Et des tarots qui servent à  se reconnecter aux énergies spirituelles : anges, archanges, énergies astrales, énergies mentales avec les tarots d’influence franc-maçonne, rose-croix ou encore sataniste. Chaque culte possède un tarot avec ses symboles ou plutôt chaque médium- cartomancien se laisse influencer par sa culture religieuse pour élaborer son tarot.
Un oracle est une interprétation personnelle du monde des archétypes. C’est le résultat d’un travail symbolique, une adaptation « moderne » de la part d’un médium de ses connaissances psychiques ou spirituelles. Par exemple, l’Oracle Belline  très utilisé par les débutants ou le Tarot d’Osho par les esprits Zen, sont de bonnes illustrations d’un chemin de connaissance.
 Il existe encore d’autres supports comme les Coquillages (pour lire les Orixas), le Yi Ching  (le traditionnel est construit sur 64 baguettes qui se combinent), la méthode avec les 3 pièces de monnaie  ou les cartes (le Yi Ching n’aime pas être manipulé par les femmes -en général !)
Les tarots sans symboles comme Le tarot des couleurs sert à exprimer ses sentiments en passant par la « tête », l’absence de symbole permet de jouer avec des associations d’idées reliées aux couleurs, pour les gens très portés à l’analyse et un peu fermés au niveau des sentiments, c’est un bon support pour entrer en contact avec les sentiments cachés ou le fonctionnement subconscient en associant intellect et imagination.
Le Tarot de l’Enfant Intérieur peut être utilisé par les enfants autant que par les adultes, il est très complet puisqu’il utilise tous les archétypes de la culture occidentale actuelle en combinaison avec les grands archétypes traditionnels du tarot de Marseille, c’est un beau travail artistique et psychologique, assez fouillé qui rassemble les symboles liée à l’enfance d’une façon poétique et très pointue psychologiquement. C’est une bonne approche pour les gens sensibles qui ne croient pas à la « magie des cartes » puisque l’approche est d’abord psychanalytique. En fonction de ce que l’on cherche, il existe un tarot adapté.
 
Par ailleurs, la calligraphie (pinceau, encre  et feuille blanche) reste un magnifique vecteur d’éveil pour entrer en contact avec son âme. Car le tarot rend sensible et perméable aux énergies des autres puisqu’il « ouvre » aux sentiments d’autrui et à l’énergie émise par l’environnement, cela rend  les gens sensibles un peu vulnérables aux influences extérieures, tandis que la calligraphie rend  réceptif mais énergétiquement « conscient » des relations, la concentration de l’énergie autour du corps est conscientisée et la fluidité mentale (la neutralité des pensée) est renforcée, ce qui protège des énergies extérieures.
C’est comme un yoga corps/sentiment/énergie : le bras  qui tient le pinceau doit être à la fois souple et concentré sur l’énergie qui coule au travers du corps, le pinceau est le prolongement de l’énergie donc on  se « voit » penser et sentir sans interpréter.  Ce sera le support idéal pour ceux qui n’aiment pas trop parler de leurs sentiments, ils y accéderont facilement sans bloquer avec le mental, directement par l’énergie du corps.
 
Chaque âme utilise un outil de communication de prédilection. Certaines aiment l’argile et le toucher, d’autres préfèrent la couleur, les symboles ou les nombres.
Une âme qui communique bien est libérée des poids intérieurs dû à la sensation d’isolement. Car communiquer avec son âme permet la fluidité des sentiments, donc de l’énergie. On devient libre de s’exprimer avec sensibilité autant avec soi-même qu’en société. Cette meilleure communication autorise  la personne à dire sa pensée sans peur des jugements en s’appuyant sur la confiance dans ses vérités intérieures.
 
Au fil du temps, l’être divin s’appuie lui aussi sur cette base énergétique intérieure (la « pierre d’angle ») constituée par exemple, par la force des relations entre l’âme, la conscience supérieure et l’énergie du corps vital. Chaque niveau d’évolution et d’autorévélation sert  un meilleur rayonnement de l’être spirituel. Lila
 
« Connais-toi toi-même et tu connaîtras le monde et ses secrets ». (Temple de Delphes)

Marque dpose INPI Copyright 2015. All rights reserved Concept Internet